Qu'est-ce que la danse classique chinoise ? - par Li Hongzhi

Fondée sur les cinq mille ans de la vaste culture antique chinoise, la danse classique chinoise est une branche artistique qui utilise le corps comme moyen d'interprétation.

 

I. Caractéristiques de la danse classique chinoise

 

A. Les mouvements dans la danse classique chinoise sont riches dans leur capacité à exprimer la variété des sentiments, que ce soit le bonheur, la tristesse, la joie, la colère, le chagrin, la félicité, que ce soit les émotions qui arrivent avec la séparation et la réunion, la folie, l'engouement, la maladie, l'ivresse, la solennité, la vilenie et la majesté, dans les pièces récitées et chantées ou dans les pièces avec des mouvements d'arts martiaux, tout cela c'est pour dépeindre les caractères des personnages et les intrigues des histoires.

 

B. Dans la danse classique chinoise, c'est l'état d'âme qui amène le corps à se mouvoir, c'est-à-dire que dans cette forme de danse, c'est seulement quand les sentiments intérieurs mènent le corps que sa pleine expression est atteinte.

 

C. La danse classique chinoise utilise les capacités naturelles du corps humain ; elle ne requiert pas d'entraîner spécifiquement certains muscles. C'est-à-dire que le muscle acquiert une force naturelle en marchant, courant, sautant, grimpant les escaliers, faisant du vélo, etc., de même que la force du haut du corps construite à travers le travail physique est davantage renforcée au cours de l'entraînement.

 

D. L'entraînement dans la danse classique chinoise a quatre composantes :

 

1. L'entraînement de la « forme » (combinaisons de danse et d'exercices basiques à la barre)

2. L'entraînement du « maintien » (une technique pour exprimer les sentiments intérieurs à travers la « forme »)

3. L'entraînement de la technique de danse (l'entraînement à des mouvements de danse difficiles)

4. L'entraînement de la technique de culbutes (entraînement essentiellement à différents types de sauts et technique de base)

 

E. En jouant une danse théâtrale, la danse classique chinoise implique un élément de jeu de danse. Le jeu dans la danse est différent de celui dans les films, les pièces de théâtre, les opéras, l'art du théâtre traditionnel chinois ou les spectacles musicaux de Broadway. Le jeu dans la danse classique chinoise implique de coordonner l'expression du visage avec les mouvements physiques, qui, quand ils sont fondus ensemble, résultent en une forme d'expression amplifiée.

 

II. Origines historiques et transmission de la danse classique chinoise

 

Il y a plusieurs milliers d'années, les arts martiaux (Wushu) sont apparus en Chine. À l'époque, plusieurs genres d'expressions artistiques ont été influencés par les mouvements, techniques et sauts des arts martiaux. Les formes originelles de nombreux mouvements de la danse classique chinoise étaient semblables à ceux des arts martiaux ; c'est juste qu'ils étaient joués différemment et ce qu'ils demandaient était différent. Plus tard, pendant les cinq mille ans au cours desquels la culture de la Chine a été établie, la danse classique chinoise a été constamment enrichie, c'est ça le « maintien » dans la danse classique chinoise. C'est aussi le style que la danse classique chinoise a gagné au cours de sa transmission. Les caractéristiques des mouvements du corps exprimés à travers la façon dont bouge une personne d'un groupe ethnique ont naturellement une touche de la nation chinoise. Mais les études et pratiques actuelles ont montré que, grâce à un entraînement spécifique au « maintien » et à la « forme », les gens des autres nations peuvent également acquérir cette touche.

 

La danse classique chinoise a été transmise de toutes sortes de façon, le théâtre en étant la principale. Historiquement, à travers les différentes dynasties, les danses jouées à la cour impériale avaient différentes techniques et caractéristiques. Parmi le peuple, la danse s'est propagée principalement grâce à l'imitation, tandis que les artistes de rue l'ont propagée surtout à travers les techniques des arts martiaux. Avant les dynasties Qin et Han (de 221 av. J.C. à 220 ap. J.C.), il y avait des comédiens qui jouaient des numéros d'arts martiaux, les acrobates utilisaient surtout les sauts. Pendant les dynasties Tang et Song, (de 618 à 1279 ap. J.C.), beaucoup de danses et de spectacles de rue contenaient les premières formes et techniques de la danse classique chinoise. Les sauts en particulier étaient utilisés par pratiquement tous les artistes de rue. Ceci est un autre exemple de comment, dans la culture chinoise plus largement, les techniques de différentes formes d'art se sont influencées les unes les autres.

 

Le concept des dynasties chinoises est différent de celui des anciens royaumes des autres peuples. Remplacer une dynastie signifiait changer pour une série distincte de traits culturels d'une autre dynastie, car chaque dynastie a son propre empereur, son propre peuple, sa propre culture. C'est de cette façon, au cours du processus historique de l'établissement de cette civilisation, que la danse classique chinoise a été constamment enrichie et constamment parfaite.

 

Les méthodes d'enseignement actuelles n'existaient pas dans l'ancienne Chine. Dans le théâtre, les générations plus âgées entraînaient les apprentis, et c'était ainsi transmis d'une génération à la suivante. Depuis leur jeune âge, les élèves établissaient un contrat d'apprentissage avec un maître, c'est ainsi qu'on devenait professionnel. Dans la danse de la cour impériale, l'art était transmis par les jeunes femmes enseignant à une autre ; beaucoup des arts de la rue étaient transmis comme des traditions familiales ; et les arts martiaux étaient transmis des ancêtres ou appris d'un maître. De même, dans la pratique des religions bouddhistes et taoïstes, une fois qu'un disciple avait quitté le monde séculier, il recevait les enseignements du maître. Les méthodes d'enseignement modernes et systématiques ont débuté dans la première moitié du siècle dernier.

 

III. Les différences entre la danse classique chinoise et les arts martiaux modernes et nouveaux

 

Depuis l'époque où les films de kung fu et les spectacles télévisés ont commencé à sortir, beaucoup de gens ont embelli les mouvements des arts martiaux et les ont transformés en quelque chose de tape-à-l'œil mais peu pratique, pour l'usage d'intrigues de films ou de spectacles télévisés. Ces mouvements ressemblent beaucoup à la danse, mais ils sont en fait complètement différents de la danse classique chinoise. Fondamentalement:

 

A. Dans la danse classique chinoise, l'expressivité du corps est primordiale, tandis que dans les arts martiaux, la réalisation de mouvements rapides et explosifs est primordiale. Plus les arts martiaux sont rapides, plus ils atteignent leur but.

 

B. La danse classique chinoise intègre les mouvements corporels avec un maintien intérieur.

 

C. La danse classique chinoise est un langage corporel. Pour dépeindre pleinement un personnage ou une histoire, le corps doit se tendre et s'étendre à son maximum. C'est pourquoi de longues jambes sont le critère le plus fondamental pour sélectionner les élèves de danse. Utiliser ce genre d'étirement dans les combats des arts martiaux va rendre la personne vulnérable.

 

D. Les arts martiaux ne peuvent pas transmettre une intrigue, des personnages différents, des humeurs et des émotions comme la danse classique chinoise.

 

E. Les arts martiaux n'ont pas le « maintien » requis dans la danse classique chinoise.

 

IV. L'influence de la danse classique chinoise sur les autres formes de danse et capacités physiques

 

Avec la soi-disant « Réforme et ouverture » de la Chine, les techniques et sauts de la danse classique chinoise sont tout à coup apparus sur la scène mondiale. Ses techniques et sauts ont en particulier envoyé une onde de choc à travers la communauté internationale de la danse. Le ballet a ainsi incorporé certaines techniques de la danse classique chinoise et le ballet moderne a incorporé des techniques de la danse classique chinoise à une échelle plus grande encore. Ils n'ont toutefois pas compris les critères requis pour ces techniques et les ont utilisés d'une manière vraiment non conforme. Ce qu'on connaît comme danse de rue [street dance] a une compréhension encore plus faible des exigences et critères pour ces techniques, elle a par conséquent pris la danse classique chinoise et l'a déformée.

 

La danse classique chinoise a eu également une énorme influence sur le sport. Avant les années 1970, les entraînements de gymnastique rythmique, la poutre et les barres comprenaient seulement des mouvements simples de ballet et de l'entraînement physique. Puis les équipes de gymnastique de Chine ont pris les techniques et les sauts de la danse classique chinoise, et ils les ont utilisés à grande échelle dans les événements de gymnastique. Dès que ces techniques sont apparues dans les compétitions internationales dans les années 1970, les gymnastes du monde entier ont été stupéfaits. Des athlètes chinois ont réussi à rafler d'un coup les médailles d'or dans cinq disciplines. Les gymnastes du monde entier ont commencé à apprendre les techniques et sauts de la danse classique chinoise et, du jour au lendemain, les compétitions de gymnastique ont été poussées à un plus haut niveau de capacités techniques.

 

En fait, diverses formes de danse, des arts physiques et des sports dans le monde entier ont adopté les techniques et sauts de la danse classique chinoise. Certains les copient un petit peu mieux, tandis que d'autres sont très mauvais, très imprécis, non conforme et même disgracieux, et cela a déformé l'exquise culture de cinq mille ans.

 

Ce sont les choses basiques à savoir sur la danse classique chinoise.

 

 

Li Hongzhi

Le 5 juillet 2013