Lu Zhishen

Cent huit «héros» constituent les principaux personnages du roman chinois classique Les brigands du Marais. Le 13, numéro malchanceux, est celui de Lu Zhishen, un géant fougueux de huit pieds de haut qui adorait boire. D’abord nommé Lu Da, ce fonctionnaire subalterne du Comté de Wei avait le don de s'attirer des ennuis – quels que soient ses efforts, il ne parvenait tout simplement pas à bien se comporter.

Dans sa ville vivait un boucher sans scrupules. Quand le boucher voulut forcer une jeune citadine à l'épouser, Lu Zhishen devint furieux. Ils se battirent tous les deux et Lu Zhishen tua le boucher de trois coups de poing. Pour échapper aux poursuites, il s’enfuit dans la montagne de Wutai et chercha refuge dans un monastère bouddhiste. Lors de son entretien, l’abbé du monastère déclara : «Même un simple pas vers la bonté équivaut à mille pièces d'or. La loi du Bouddha est grande, je vous nomme donc Profonde Sagesse (zhi shen)».

Mais la vie monastique ne lui convenait pas. Lu Zhishen refusait d'obéir aux règles, mangeait de la viande et s'enivrait de plus en plus. La goutte qui fit déborder le vase se produisit quand il défonça accidentellement un pavillon du temple et cassa des statues de Bouddha au cours d'un accès d’ivresse. Il fut banni dans un autre monastère et nommé responsable d’un jardin potager. Pourtant, peu de temps après, son premier moment de gloire arriva - il affronta tout seul 23 voleurs, puis, pour faire bonne mesure, déracina un grand saule de ses mains nues. Il commença à être acclamé partout comme un héros.

Un jour, il croisa le général Lin Chong, qui était instructeur en charge de 800 000 gardes impériaux. Les deux hommes sympathisèrent et devinrent frères de sang. Mais Lin Chong fut bientôt entouré de fonctionnaires corrompus et il fut banni. Lorsque l’escorte de Lin Chong essaya de le tuer dans la forêt du Sanglier Sauvage, Lu Zhishen surgit soudainement de derrière un arbre pour le sauver – il l’avait en fait secrètement protégé en permanence. La paire d’amis se retrouva enfin sur le Mont Liang, avec Song Jiang et les autres.

Wu Song
Outlaws of the Marsh
The Song Dynasty
The Ming Dynasty
Wu Song Beats the Tiger